Karine N’guyen Van Tham

Passée par les Beaux-arts de Marseille, en design d’espace, Karine N’guyen Van Tham suit ensuite une formation en Tapisserie d’ameublement. Après avoir crée ses propres lignes de linge de maison, elle décide de concevoir ses propres textiles. AUJOURD’HUI, dans le claquement des lisses de son métier à tisser japonais Saori elle réalise des œuvres textiles murales pensées comme des héritages. Des êtres imaginés et racontés par Karine elle-même, entre mythologie personnelle et personnages oniriques.

Karine ne crée pas de simples vêtements. Elle tisse, à travers chaque pièce, des liens entre le visible et l’invisible, le réel et l’imaginaire. Tissage artisanal, fibres végétales, soie, teinture à base de plantes tinctoriales et écailles naturelles de pommes de pin. Chaque pièce, unique et précieuse est intimement liée à la nature, nous rapprochant un peu plus de la terre et nous emportant vers d’autres sphères.

Karine N’guyen Van Tham

En lien, 2017

Tissage artisanal, couture, broderies d’écailles végétales Lin, fil d’or véritable, coton, écailles de pommes de pin

37 cm x 150 cm

IMG_5984.jpg
zooom.jpg
 
 
70513319_2677470068972351_611474347902631936_n.jpg
IMG_4594.jpg
70119438_2677470115639013_1713617716889255936_n.jpg

Karine N’guyen Van Tham


La nostalgie et l’oubli, 2019

Soie,couleurs végétales, papier, encre de chine

60cm x 40cm, 60cm x 60cm, 60cm x 40cm